Middelhoff prend les rênes de KarstadtQuelle

Faute de candidats, c'est finalement Thomas Middelhoff le président du conseil de surveillance du numéro un allemand des grands magasins KarstadtQuelle (et ex-patron de Bertelsmann) qui va prendre les rênes de ce groupe en grande difficulté financière. Après avoir poussé en mars dernier vers la sortie le président du directoire, Christoph Achenbach, et échoué à convaincre l'ancien patron de Carrefour Daniel Bernard de prendre sa succession, Thomas Middelhof a finalement décidé, à la demande des actionnaires, de redresser lui-même ce groupe.Avec une perte en 2004 de 1,62 milliard d'euros, le groupe a frôlé le dépôt de bilan. Au premier semestre, il est toujours dans le rouge avec une perte nette de 111,3 millions d'euros et un recul des ventes de 8,4 %. Sur l'ensemble de l'exercice, la société, qui attend un excédent brut d'exploitation de l'ordre de 500 millions d'euros, prévoit un chiffre d'affaires en recul. KarstadtQuelle espère toutefois retrouver en 2006 un bénéfice net et une croissance du chiffre d'affaires.Pour y parvenir, l'ancien patron de Bertelsmann a annoncé hier un programme de cent jours d'accélération de la restructuration du groupe, qui passe notamment par une simplification des structures et la décentralisation des processus de décision. Par ailleurs, il compte poursuivre le programme d'assainissement décidé en mars 2004 de redresser les ventes, en particulier dans l'activité vente par correspondance, et finaliser le programme de cessions d'actifs d'un montant global de 1 milliard d'euros. A la fin du premier semestre, KarstadtQuelle a déjà cédé pour 400 millions d'euros d'actifs.Concernant les activités de vente à distance (catalogues Quelle, Neckermann), qui a vu ses ventes baisser de 9,5 % au premier trimestre, une première décision a été prise. L'actuel président de cette division, Arwed Fischer, quitte son poste et est remplacé par le directeur financier du groupe, Harald Pinger.H. Di.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.