L'aéroport de Marseille aura son aérogare bas tarifs

 |   |  174  mots
Face à la concurrence du TGV, l'aéroport Marseille-Provence tente de rebondir avec son projet d'aérogare bas tarifs. La chambre de commerce et d'industrie Marseille-Provence, gestionnaire de l'aéroport, et le conseil général des Bouches-du-Rhône ont signé hier une convention prévoyant un cofinancement à parité de l'aérogare "MP2". 15,2 millions d'euros seront investis dans la transformation d'un bâtiment de 3.000 mètres carrés anciennement dédié au fret et dont les travaux devraient achevés en 2006. L'aérogare bénéficiera d'une capacité de transit de 3,5 millions de passagers par an et le coût d'utilisation pour les compagnies aériennes devrait baisser d'environ 30 %.Cette nouvelle aérogare doit permettre à Marseille-Provence de capter un million de passagers supplémentaires d'ici deux ans.L'aéroport marseillais a déjà battu en 2004 son record en trafic low-cost, avec plus de 450.000 passagers transportés sur Easyjet, HLX. com, Thomsonfly.com, Helvetic.com et Maersk. Les low-cost n'ont représenté l'année dernière que 5,6 % du trafic de Marseille Provence.Gérard Tur, à Marseille

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :