Delphi tente d'éviter la faillite

 |   |  162  mots
L'équipementier automobile américain Delphi a indiqué vendredi discuter avec General Motors et les syndicats pour tenter d'alléger ses charges sociales et éviter ainsi la faillite qui le menace, ce qui n'a convaincu ni le marché ni les agences de notation.Parallèlement aux discussions en cours, l'équipementier en difficulté a commencé à utiliser 1,5 milliard de dollars d'une ligne de crédit permanent s'élevant à 1,8 milliard au total. "Delphi doit publier ses résultats aujourd'hui et nous donnerons plus d'indications sur cet élément financier et sur l'état des discussions en cours avec General Motors et l'UAW [Union Auto Workers, le syndicat de branche, Ndlr]", a précisé le groupe. Mais certains interprétaient cette nouvelle comme le présage d'une mise en faillite. D'autant plus que les trois principales agences de notation financière, Standard and Poor's, Moody's et Fitch, ont dégradé Delphi. SP a abaissé de trois crans la dette d'entreprise désormais fixée à CCC+.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :