La France connaît une saison estivale "moyenne"

L'été 2005 sera "moyen en France", selon une étude réalisée par l'Odit (Observation, développement et ingénierie touristiques), la nouvelle plate-forme d'expertise touristique créée par le ministère délégué au Tourisme. Selon un constat provisoire établi à la mi-août, l'été 2005 est jugé "un peu meilleur" que 2004, mais il n'égalera pas l'année 2003. Les professionnels interrogés sur leur perception de cette saison par rapport au six dernières années la classe même en dernière position.Saison réduite. Globalement, les régions du sud de la France retrouvent des couleurs. Les vacanciers, se souvenant de la météo défavorable qui avait touché les autres régions en 2004, ont joué la carte du soleil. Dans ces conditions, la Bretagne, la Normandie et la Vendée sont en retrait.La fréquentation étrangère (la France est la première destination mondiale avec 73 millions de visiteurs par an, dont 90 % originaires des autres pays d'Europe) affiche également une évolution terne, même si la clientèle hollandaise connaît un redressement et si la clientèle britannique s'est stabilisée. Mais la fréquentation allemande continue de s'éroder. Malgré tout, souligne l'Odit, "la fréquentation étrangère est globalement jugée supérieure à la clientèle française", notamment en juillet. Quelle que soit leur nationalité, les vacanciers sont vigilants sur leurs dépenses, ce qui se traduit par une baisse de la durée des séjours. La fréquentation des meublés "se détériore nettement", l'hôtellerie "ne se redresse pas sur le littoral méditerranéen", et les résidences de tourisme du sud de la France enregistrent une stabilité pour le mois d'août.Enfin, cet été confirme que la haute saison démarre de plus en plus tard, le 20 juillet, cette année.Héléna Dupuy

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.