Le comité d'entreprise de la SNCF rejette le projet de budget

Le comité central d'entreprise (CCE) de la SNCF a rejeté hier à l'unanimité moins deux abstentions, celles des deux élus de l'Unsa, le projet de budget 2006. Ce budget, qui prévoit la suppression de 2.749 postes et un bénéfice courant plus que doublé à 330 millions d'euros, doit être adopté aujourd'hui par le conseil d'administration. Le CCE a également rejeté le projet industriel 2006-2008 de la SNCF, qui définit les orientations stratégiques de l'entreprise par "19 voix contre, la CFTC n'ayant pas pris part au vote". Interrogé par l'AFP, Didier Le Reste, secrétaire général de la CGT Cheminots, se dit "conforté dans son analyse sur les évolutions de l'entreprise qui portent la marque de l'austérité sociale et d'une politique libérale". Les syndicats font néanmoins valoir que la grève nationale du 22 novembre contre la "privatisation rampante" de la SNCF a contraint direction et pouvoirs publics à revoir à la baisse la réduction des effectifs à hauteur d'"un millier" en 2006. Ce "budget financièrement ambitieux, socialement inquiétant, au final dégradera encore un peu plus l'efficacité de l'entreprise", conclut la CFTC.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.