Les gagnants et les perdants d'un exécrable début d'année

1 mn

La crise des subprimes n'en finit pas d'égrainer au quotidien ses mauvaises nouvelles, emportant avec elle la plupart des valeurs cotées, tous secteurs confondus. Depuis le 1 er janvier, bon nombre d'entreprises affichent ainsi des reculs de 20 % à 30 % sans qu'aucune nouvelle particulière soit venue contrarier leurs objectifs affichés. Dans ce contexte, même les valeurs dites défensives subissent d'importants dégagements alors que les vedettes d'hier sont franchement massacrées. Quelques rares secteurs parviennent toutefois à tirer leur épingle du jeu comme les télécoms alors que d'autres comme les énergies renouvelables paient durement leurs succès de 2006 et 2007.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.