BioMérieux se montre très confiant pour 2008

1 mn

Ce dernier a progressé à devises et périmètres constants de 7,4 % à 1,06 milliard d'euros (+ 2,5 % en euros). Interrogé par La Tribune , le directeur général de BioMérieux, Stéphane Bancel, insiste sur le rythme de croissance, " supérieur à la moyenne historique de la société " et sur le développement engagé aux Etats-Unis dans le cadre du plan de son plan de développement commercial. En termes de marge, Stéphane Bancel estime que celle de l'ensemble de l'année 2007 devrait être supérieure à celle du 30 juin 2007 (15,1 %) en raison d'une très bonne maîtrise des coûts." A L'ABRI DES GENERIQUES "Pour l'année en cours, BioMérieux ne se dit pas inquiet par le ralentissement économique. " La demande ne dépend pas des conditions macroéconomiques et nos produits dépendent de systèmes propriétaires qui les mettent à l'abri des génériques " , rappelle Stéphane Bancel. Le groupe prévoit une croissance de l'activité en 2008 au moins égale à celle de 2007 et pouvant aller jusqu'à 8,5 %. Mais, pour Stéphane Bancel, le véritable enjeu à moyen terme est le " théranostic ", un test associé au développement du médicament qui permet de s'assurer de son efficacité sur un malade donné. Après Ipsen en 2007, BioMérieux a annoncé la signature d'un nouvel accord, cette fois avec l'américain Merck.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.