Vilmorin améliore sensiblement sa rentabilité

Sur les six premiers mois de l'exercice, qui sera clos le 30 juin prochain, il a réduit de près de moitié ses pertes opérationnelles à 9,8 millions d'euros, alors que le chiffre d'affaires a atteint 279,9 millions d'euros (+ 15,5 % à périmètre constant).Exclusion faite des éléments récurrents qui avaient impacté positivement le premier semestre 2006-2007, le déficit d'exploitation aurait même pu être diminué de 18,3 millions d'euros. Il convient de rappeler que le groupe perd structurellement de l'argent à cette période de l'année dans la mesure où elle représente un peu moins d'un tiers de son chiffre d'affaires annuel.SAISON PLUS DIFFICILEPar branche, le bénéfice d'exploitation des activités potagères est passé de 5,5 à 7,6 millions d'euros, tandis que le pôle grandes cultures a vu le montant de ses pertes se réduire de 29,2 à 19,4 millions d'euros. Pour l'année fiscale en cours, le PDG vise une marge comprise entre 10,5 % et 11 %, contre 10,1 % l'an passé. Dans le même temps, le chiffre d'affaires, hors grand public, pourrait osciller entre 850 et 880 millions d'euros, à comparer à environ 800 millions, un an plus tôt. Le dirigeant a tenu à tempérer ses objectifs à cause d'" une saison plus difficile que l'année précédente " pour les grandes cultures en Amérique du Nord, où, par ailleurs, " les prix de revient sont attendus en hausse ".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.