Les dérives du "Robien"

1 mn

La mariée serait-elle trop belle ? Chez Marc-Philippe Daubresse, on commence à s'inquiéter des dérives engendrées par l'amortissement "Robien" dans le secteur de l'immobilier locatif. Ce dispositif a certes été très efficace pour inciter les investisseurs à revenir, par la hausse des plafonds de loyers de l'ancien régime Besson. Mais, aujourd'hui, certaines dérives poussent la Fédération des promoteurs à proposer au ministre du Logement d'apporter quelques correctifs. Que s'est-il passé ? Les investisseurs, profitant de l'aubaine, ont acheté de l'immobilier pour le louer, ce qui a amorcé le déblocage du marché de la location. Les promoteurs, tout en bénéficiant d'un marché plus soutenu, se sont alarmés depuis deux ou trois ans de voir les investisseurs devenir majoritaires dans la clientèle. Conséquences : le développement de programmes superflus par rapport aux besoins prévisibles, dans de petites villes, dans le Sud par exemple ou dans le Sud-Ouest, l'apparition de prix trop élevés et de pratiques de vente parfois "limites" de la part de réseaux qui proposent de l'immobilier locatif en défiscalisation... Pour lutter contre ces dérives d'une clientèle qui achète dans le seul but d'alléger sa note fiscale sans vérifier la qualité du bien, le ministère du Logement envisage de revenir vers un dispositif plus social.M. C. C.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.