Les chercheurs déçus

 |   |  195  mots
"Alors que les ministres s'étaient engagés à présenter avant la fin juillet un projet de texte de loi, G. de Robien et F. Goulard n'ont aucun texte à présenter", s'étonne le collectif Sauvons la recherche (SLR). Ce dernier regrette qu'aucune précision sur la programmation budgétaire (fraction des 240 millions d'euros prévus pour l'augmentation du budget de l'ANR, moyens hors salaires prévus pour les organismes et les universités en 2006...) n'ait été apportée par les deux ministres lors de la concertation estivale. Les scientifiques déplorent en outre qu'aucune négociation n'ait plus lieu avant le dépôt du texte de loi au Conseil économique et social. Pour SLR, "il n'y a plus de pilote dans l'avion recherche, ce ne sont pas Robien ou Goulard qui s'expriment publiquement sur le sujet mais Villepin, Breton et, avant tout, Jacques Chirac". En attendant avec impatience la première version du projet de loi, les chercheurs constatent avec déception que "le gouvernement semble avoir fait le choix de sacrifier la recherche publique et l'enseignement supérieur au profit de l'innovation et de l'aide à la recherche privée". Y. de K .

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :