Soixante jours de réformes actives

- Réforme de la Banque d'Angleterre (cinq jours seulement après la victoire électorale) : - la banque perd son rôle de supervision du système financier mais gagne la responsabilité de la politique monétaire (elle fixe seule le niveau des taux d'intérêt) ; - le gouvernement garde la responsabilité de fixer l'objectif d'inflation ; - un conseil de la politique monétaire est créé. - Refonte du système de supervision du secteur financier, avec le regroupement des autorités de régulation sous l'aile unique d'une super-autorité, la « Securities and Investment Board » (Conseil de l'investissement et des valeurs mobilières). - Ouverture des livres du Trésor à l'Office national d'audit, chargé d'examiner, en toute indépendance, les hypothèses et prévisions budgétaires établies par le gouvernement et de donner son avis sur leur pertinence. - Mise en place de commissions indépendantes sur le salaire minimal, l'Etat providence et la réforme fiscale. - Programme de retour à l'emploi pour les jeunes chômeurs et les chômeurs de longue durée. 3,5 milliards de livres y seront consacrés. - Gel du salaire du Premier ministre et de son cabinet pendant un an. - Taxation exceptionnelle sur les bénéfices des sociétés de service public privatisées. La fameuse winfall tax va rapporter 4,8 milliards de livres, dont 2,1 milliards prélevés sur les entreprises de gaz et d'électricité et 1,65 milliard sur les compagnies de distribution d'eau. - Baisse de l'impôt sur les sociétés. Le taux principal est ramené de 33 % à 31 % tandis que le taux appliqué aux PME passe de 23 % à 21 %. - Envoi gratuit, pour tout citoyen qui en fait la demande à la Poste, d'un pack contenant le budget et les explications des mesures. - Annonce de référendums institutionnels à l'automne concernant l'autonomie de l'Ecosse et du pays de Galles. - Publication de projets de réformes (éducation, santé, mise en place d'une agence de contrôle de l'alimentation...). - Projet de refonte du système de santé (moins de bureaucratie et plus de personnel soignant). - Projet d'interdiction de la publicité pour le tabac. - Interdiction totale des armes de poing et fermeture des centres de tir. - Relance du processus de paix en Irlande. - Lutte contre la corruption au sein du monde politique : sanctions disciplinaires et peines de prison pour les députés corrompus. POLITIQUE ÉTRANGERE - Retour de la Grande-Bretagne dans l'Unesco. - Signature du volet social du traité de Maastricht. - Présentation d'un programme pour l'emploi au niveau européen. Nava Dahan, à Londres

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.