Lazard pourrait lever en Bourse près de 1 milliard de dollars

 |  | 520 mots
Lecture 2 min.
L'ébauche de la future banque Lazard cotée prend forme. Hier, dans un nouvel amendement (qui n'est pas encore le dernier) au document d'introduction en Bourse déposé auprès de la SEC, la banque a donné des éléments quantitatifs valorisant l'opération. Et traduisant un appétit probable des investisseurs pour le titre.Ainsi, Lazard Ltd va émettre 30.464.579 actions, dont le prix sera fixé entre 25 et 27 dollars l'une, ce qui correspond à un total levé compris entre 761,6 millions de dollars et 822,5 millions de dollars. Sur la base d'un prix moyen de 26 dollars, et compte tenu des frais liés à l'émission, Lazard s'attend à recevoir 730 millions de dollars nets. Dans l'hypothèse d'une sursouscription, Lazard se réserve le droit d'émettre 4.569.687 actions supplémentaires. Ce qui lui permettrait de lever en Bourse jusqu'à 945,92 millions de dollars (contre 850 prévus à l'origine).Valorisation. Des précisions ont été apportées sur les financements complémentaires. Des quasi-fonds propres émis sous la forme de "equity security units" (obligations remboursables en actions) pour un montant de 250 millions de dollars (qui pourront être suivis d'une émission supplémentaire de 37,5 millions), ainsi que ceux émis en faveur d'Ixis (pour 150 millions), vont s'ajouter à un placement privé de dette. Lazard prévoit de placer ainsi 650 millions d'obligations de premier rang (senior notes). Lors du précédent document, les déductions chiffrées laissaient penser que Lazard placerait pour 500 millions d'obligations. Au total, les financements "additionnels" devraient avoisiner 1,1 milliard de dollars.S'agissant du montage, les associés de la banque, regrou- pés au sein de LAZ-MD Holdings, détiendront 66.346.154 actions de la société Lazard Group. Le solde correspondra aux 33.653.846 titres détenus par Lazard Ltd, la structure cotée. Sur ces titres, 30.464.579 seront offerts au public, le solde se répartissant entre les actions détenues (pour 1,2 million d'actions) par Bruce Wasserstein, le dirigeant de Lazard, et par Ixis (1,9 million d'actions). Dans ce schéma, les associés disposeront (si l'option de surallocation n'est pas utilisée) de 66,3 % des droits de vote de Lazard Ltd.Sur cette base de 100 millions de titres, et en prenant l'hypothèse d'une action à 26 dollars, l'opération valorise Lazard Group à 2,6 milliards de dollars. Si l'on ajoute 1,3 milliard de quasi-fonds propres (obligations échangeables, dont 200 millions de dette existante), cela donne une valeur d'entreprise de 3,9 milliards de dollars. Soit une estimation supérieure à celle qui circulait en fin d'année dernière.Dividende. Par ailleurs, Lazard présente sa politique de dividende, en annonçant qu'elle distribuera un dividende trimestriel de 0,09 dollars par action, dès le deuxième trimestre 2005 (au prorata temporis de la clôture de l'offre).Enfin, le document rendu public hier sur le site de la SEC fait état de l'activité au premier semestre de la banque. Le chiffre d'affaires de l'activité fusions-acquisitions a bondi de 64 % par rapport à la même période de 2004. Pour le secteur des restructurations, la croissance est de 36 % par rapport au premier trimestre 2004, tandis que dans la gestion d'actifs, la hausse atteint 10 %. Des évolutions qui devraient créer un climat plutôt favorable au moment de l'offre.Guénaëlle Le Solleu

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :