Un fonds californien poursuit AIG et General Re

 |  | 188 mots
Lecture 1 min.
Le fonds de pension des employés de la ville de San Francisco a porté plainte contre l'assureur AIG pour violation des lois fédérales sur les valeurs mobilières et pour lui avoir fait perdre 4 millions de dollars. La plainte dévoilée lundi, nomme aussi General Re filiale de Berkshire Hathaway, la société de Warren Buffet, accusée d'avoir aidé AIG à conclure un "faux" contrat d'assurance. La plainte a été déposée devant une cour du district de New York. Le fonds de pension cherche à récupérer l'argent perdu sur les actions AIG qu'il a achetées. La compagnie d'assurance fait l'objet d'enquêtes des autorités locales et fédérales qui cherchent à déterminer si elle a ou non embelli ses comptes en les truquant. Les enquêteurs s'intéressent aussi à un contrat d'assurance avec General Re qui aurait contribué à accroître les réserves d'AIG. La plainte du fonds de pension de San Francisco vise plusieurs unités et dirigeants d'AIG, dont Maurice Greenberg, le PDG du groupe évincé en mars dernier lorsque l'affaire a pris une mauvaise tournure.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :