Salaires : les dirigeants pour l'autorégulation

Laurence Parisot, présidente du Medef, et Bertrand Collomb, président de l'Afep (Association française des entreprises privées), présentent aujourd'hui de nouvelles recommandations de place sur les salaires des dirigeants. Après l'émoi suscité par les affaires EADS ou Vinci, les patrons ont décidé de prendre l'initiative pour éviter une nouvelle intervention politique sur le sujet. Le Parlement a voté cet automne un amendement Balladur durcissant les conditions d'exercice des stock-options par les mandataires sociaux. Après les rapports Vienot et Bouton, la France a adopté un dispositif assez complet en matière de gouvernement des entreprises, ce qui n'a pas empêché le législateur d'intervenir pour imposer la transparence des rémunérations des dirigeants. Le rapport Medef-Afep devrait proposer de mieux définir la notion d'administrateur indépendant et de clarifier les relations entre comité des rémunérations et conseils d'administration. Deux points particulièrement défaillants dans le cas Vinci.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.