Nouvelle enquête de Bruxelles sur Microsoft

La Commission européenne vient d'ouvrir deux nouvelles enquêtes contre Microsoft, qui est soupçonné d'abus de position dominante. La procédure fait suite à des plaintes déposées par les rivaux de Microsoft, qui accusent l'éditeur de ne pas fournir suffisamment d'informations pour l'interopérabilité avec les logiciels de sa suite bureautique Office (Word, Excel, etc.). La domination du navigateur Internet Explorer est également dans la ligne de mire. Pourtant, en choisissant en octobre de ne pas faire appel de la décision de la Cour européenne de justice de Luxembourg confirmant l'amende record de 497 millions d'euros, Microsoft semblait avoir normalisé ses relations avec Bruxelles. Dans cette nouvelle affaire, la Commission précise qu'elle n'a pas la preuve des infractions. Microsoft, pour sa part, annonce sa volonté de collaborer avec Bruxelles.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.