Le conflit se durcit au "Monde"

La décision des actionnaires externes du Monde (Saint-Gobain, Dexia, BNP...) de rejeter la candidature du directeur du quotidien, Éric Fottorino, à la présidence du directoire laisse éclater au grand jour le conflit entre la Société des rédacteurs et Alain Minc, président du conseil de surveillance. Selon la SRM, actionnaire de référence, Alain Minc, proche du président de la République, Nicolas Sarkozy, qui doit partir en mars prochain, tente de vendre le groupe à Arnaud Lagardère et au groupe de presse espagnol Prisa.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.