Le plan Bush peine à convaincre

Le plan de relance d'un montant proche de 150 milliards de dollars annoncé vendredi par George Bush n'a pas convaincu Wall Street, qui a terminé en baisse vendredi. Outre le manque de détails d'un projet qui doit faire l'objet de négociations avec le Congrès, il a été perçu comme une confirmation du passage à vide de l'économie américaine. Les candidats démocrates à la présidentielle soulignent par ailleurs qu'il ne cible pas assez les ménages défavorisés. Ce sont pourtant euxles plus susceptibles de dépenser les allégements fiscaux envisagés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.