Le FMI chiffre l'impact de la crise

Sous l'effet de vents contraires provenant du secteur financier ", le Fonds monétaire international a révisé en sensible baisse ses prévisions de croissance pour 2008. Elles reviennent de 4,9 à 4,1 % au niveau mondial, de 1,9 à 1,5 % pour les Etats-Unis et de 2,1 à 1,6 % pour la zone euro. Même s'il n'exclut pas que les risques soient revus à la hausse, le FMI a décerné hier, par la voix de son chef économiste, un satisfecit à la Banque centrale européenne pour sa politique monétaire " appropriée ". Réunis hier à Londres, les chefs d'État et de gouvernement des quatre grands pays européens ont appelé de leurs voeux une meilleure coordination entre les autorités de régulation et un système d'alerte au sein du FMI afin de prévenir à l'avenir les crises comme celle des subprimes. Ils se sont dit prêts à intensifier la régulation des agences de notation.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.