Polémique fiscale sur la SocGen

Alors que la Société Générale prévoit d'imputer comptablement sa perte de trading de 4,8 milliards d'euros au titre de l'exercice 2007, Bercy ne semble pas l'entendre de cette oreille. Hier, Christine Lagarde, ministre de l'Économie, a indiqué que ses services allaient " examiner de très attentivement la manière dont la Société Générale établit ses comptes et déclare son résultat ". Derrière cette déclaration se cache un débat d'experts qui va s'ouvrir sur le traitement fiscal de la perte. Au-delà de la doctrine, le dossier pourrait finalement être évalué à l'aune de sa dimension politique, le gouvernement devant prendre position vis-à-vis d'une banque en difficulté.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.