Les Valeurs

Michelin : + 7,1 % Le fabricant de pneumatiques termine en tête des plus fortes progressions du règlement mensuel avec un bond en avant de 7,1 % à 378,10 francs dans un volume de 565.000 pièces échangées. Le groupe, très international, bénéficie fortement de l'appréciation du dollar. Interrogé par l'agence AOF, Pierre Vignaud, analyste à l'EIFB, fixe un objectif de cours à 400 francs « dans l'hypothèse où le CAC 40 franchit du- rablement le seuil des 2.930 points et s'oriente vers les 3.000 points ». Eurotunnel : + 7 % Le concessionnaire du tunnel sous la Manche a bondi de 7 % pour terminer à 6,90 francs pour un volume d'échange de 4,4 millions de titres. Cette hausse est intervenue après le ralliement du fonds Northern Cross Investment (36,66 millions de voix sur un total de 919,5 millions) au plan de restructuration d'Eurotunnel qui doit être entériné le 10 juillet à l'occasion de l'assemblée générale du groupe. La perspective de l'allongement de la concession d'Eurotunnel à 99 ans (lire aussi en Voir Evenementpage 10) devrait continuer à soutenir le titre. Canal+ : + 5,5 % Le titre du premier opérateur européen de télévision à péage a gagné 5,5 % pour une clôture à 1.207 francs alors que les échanges ont porté sur 201.000 pièces. Les opérateurs ont particulièrement bien accueilli la vente des 37,5 % du capital de la chaîne allemande Premiere au groupe Kirch qui doit être annoncée aujourd'hui au conseil d'administration de Canal+. En échange, le groupe français devrait récupérer auprès de Kirch 45 % de la chaîne italienne Telepiu dont il détient déjà 45 % du capital (lire aussi en page 15) Alcatel : + 5,3 % Le groupe de Serge Tchuruk poursuit son envolée boursière. Hier, l'action s'est encore adjugée 5,3 % à 775 francs dans un volume de 864.000 titres. L'action a gagné 85,9 % depuis le début de l'année. Les investisseurs jouent sur le redressement du groupe et spéculent toujours sur le dossier Thomson, dont Alcatel est l'un des candidats au rachat. Lundi, le patron de Thomson-CSF, Marcel Roulet, a laissé entendre que la privatisation n'était pas exclue et qu'une décision pourrait intervenir courant juillet. L'action Thomson-CSF s'est adjugée 4,9 % à 158,80 francs. Bull : - 2,8 % Bull a lancé hier un emprunt obli- gataire de 500 millions de francs sur cinq ans (lire aussi en page V). Cet accroissement de l'endettement a fourni un prétexte aux prises de bénéfices en Bourse. Le titre du constructeur informatique a chuté hier de 2,8 % à 58 francs dans un volume de 294.000 pièces échangées. Depuis le début de l'année, cette valeur a gagné 81,5 %. n

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.