RM + Les actionnaires se rallient au plan d'Eurotunnel

L'AAE(Association pour l'action Eurotunnel) a appelé ses adhérents à se prononcer en faveur du plan soumis au vote des actionnaires d'Eurotunnel le 10 juillet, selon une décision prise hier soir par le bureau. Plus tôt dans la journée, le cabinet dirigé par Sophie L'Hélias, Franklin Global Investor Services (FGIS), a également annoncé son intention de voter « oui », soulignant que « les conséquences financières de l'exercice du droit de substitution seraient telles pour tous les actionnaires qu'il est aujourd'hui impossible de voter contre ». Non sans relever « l'ambiguïté » du communiqué des gouvernements qui, s'adressant aux actionnaires, ont annoncé qu'ils ne pourraient s'opposer à la prise de contrôle d'Eurotunnel par les banques (droit de substitution) en cas de rejet du plan. Aujourd'hui, seule l'Adacte reste solidement campée sur sa position. Elle recommande à ses adhérents de voter non « à titre personnel » et dénonce « le hold-up des banques ». Plus-haut touché à 8,30 francs. Le marché semble, lui, convaincu que le plan de restructuration financière d'Eurotunnel sera adopté lors de l'assemblée. En réaction à l'accord de principe sur l'extension de la concession, mardi soir, le titre a été réservé à la hausse dès l'ouverture, hier, touchant un plus-haut de 8,30 francs dans la matinée (+ 20,2 %), avant de terminer sur un gain de 9,4 % à 7,55 francs dans un volume de 13,1 millions d'unités. Un opérateur considère qu'il s'agit « d'une bonne nouvelle car elle fait pencher la balance en faveur d'un vote favorable ». Mais, poursuit-il, « l'impact est faible en termes financiers car, si Eurotunnel survit dans les dix prochaines années, il survivra indéfiniment ». Incertitudes sur le quorum. Après la volte-face du fonds d'investissement Northern en début de semaine et les ralliement de l'AAE et de FGIS, les conditions d'un vote en faveur du plan semblent réunies. Reste une inconnue de taille : le quorum. Lundi dernier, soit dix jours avant la date fatidique, seuls 15 % à 19 % du capital avaient été recensé. Or, pour la bonne tenue de cette assemblée, il est indispensable que 25 % du capital soient repré- sentés. P. Df. et P. Mo.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.