Place + Le nouveau marché se dotera d'un indice en novembre

Lors de son démarrage le 20 mars 1996, le nouveau marché ne s'est pas lancé seul dans le défi de l'introduction de valeurs de croissance sur un marché réglementé. Tant et si bien qu'il est maintenant prévu que son futur indice soit commun à quatre marchés européens. Le nouveau marché s'était, dès le départ, associé, dans le groupement d'intérêt économique Euro-NM, aux Bourses de Francfort et de Bruxelles puis à celle d'Amsterdam. Harmoniser les échanges. Euro- NM, qui compte aujourd'hui 536 membres, a pour objectif de « créer un véritable réseau européen » et d'introduire 30 sociétés par an en France, 30 en Allemagne et 30 au Benelux. La perspective à cinq ans est d'aboutir à 450 sociétés cotées, a précisé Jean-François Théodore, le président de la Société des Bourses françaises, en traçant le bilan du nouveau marché au premier semestre. C'est pourquoi, après la mise en place d'un flux commun d'informations de marché en octobre prochain, il est prévu de lancer en novembre 1997 un indice Euro-NM commun aux quatre marchés, pour harmoniser les échanges. Le réseau Euro-NM compte déjà 36 sociétés cotées pour une capitalisation de 19,3 milliards de francs. Concernant la performance du nouveau marché, le président de la SBF indique qu'entre le 1er janvier et le 30 juin, la valeur du portefeuille de ce marché est passée de 91 à 149 (sur la base de 100 francs placés). Ainsi, l'investisseur qui aurait placé la même somme à l'occasion de toutes les introductions réalisées sur le nouveau marché a-t-il vu, durant la même période, son portefeuille progresser de 63 %. La hausse du portefeuille entre le 20 mars 1996, date de la première admission, et le 30 juin, s'est élevée à 51 %, sur la base des cours d'introduction (et non des premiers cours cotés). Au cours du premier semestre, le nouveau marché a enregistré neuf nouvelles introductions et la moyenne des capitaux levés lors de ces opérations s'est élevée à 512 millions de francs, soit une moyenne de 56,8 millions de francs par introduction. Une quarantaine de candidats. Depuis l'ouverture du marché, en 1996, le montant total des capitaux levés a atteint 2,06 milliards de francs et, au 10 juillet, le nombre de sociétés cotées se montera à trente et un avec les quatre introductions prévues ce mois-ci. Pour le second semestre, les candidats à l'introduction sont au moins une quarantaine et dix-huit dossiers sont actuellement étudiés par les introducteurs teneurs de marché. La Société du nouveau marché estime que parmi ces candidatures, une quinzaine de nouvelles sociétés devraient être admises d'ici à la fin de l'année et que le marché compterait ainsi au total près de 50 valeurs. Elle indique enfin qu'une enquête montre que chacune des 18 entreprises introduites en 1996 a accru ses effectifs par des contrats à durée indéterminée et que 671 emplois ont été créés au total. P. Su.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.