Nouvelle hausse à Hong Kong

Les valeurs de Hong Kong ont atteint un plus haut niveau depuis trois semaines, les investisseurs locaux estimant que la Réserve fédérale américaine ne relèverait pas ses taux d'intérêt à court terme. L'indice Hang Seng, qui est intimement lié à l'évolution des taux américains, a gagné 65,07 points à 11.067,68. HSBC Holdings (+ 2 à 120), Hang Seng Bank (+ 0,75 à 78,50) et Cheung Kong (+ 1,25 à 57) ont fourni les deux tiers de la hausse de l'indice. Les banques et les titres fonciers ont profité de la solidité des prix de l'immobilier. Par ailleurs, selon un sondage de l'autorité monétaire de Hong Kong (de facto, la banque centrale de la Colonie), les nouvelles productions de crédit ont augmenté de 58,3 % en mai pour atteindre 19,93 milliards de dollars de Hong Kong. Cheung Kong a bénéficié de la prochaine introduction en Bourse de son spécialiste du BTP Cheung Kong Infrastructure. Citic Pacific, le holding contrôlé par la Chine populaire, a bénéficié d'une recommandation d'achat de Morgan Stanley. Tokyo : - 0,48 % Les valeurs japonaises ont cédé du terrain pour la deuxième séance consécutive. L'indice Nikkei des 225 valeurs a perdu 107,52 points à 22.347,97 points. Recul des valeurs bancaires, de l'automobile et des aciéries (Kobe Steel, Nippon Steel et NKK Corp). Singapour : - 0,79 % Les valeurs de Singapour ont baissé dans le sillage du distributeur Metro Holdings qui a annoncé des profits inférieurs aux estimations des analystes. Baisse également de Aztech Systems, qui est pénalisé par une baisse des prix unitaires des lecteurs de CD-ROM. L'indice Straits Times des valeurs industrielles a cédé 18,07 points à 2.273,46. Francfort : - 0,33 % L'indice DAX a perdu 8,12 points pour s'établir à 2.565,32 points à la clôture. Les valeurs financières ont conduit la baisse dans le sillage de l'assureur Allianz. Recul de Deutsche Bank, Commerzbank et Dresdner Bank. Indécision parmi les valeurs chimiques, baisse de BASF, Hoechst, Bayer et Henkel mais hausse de Schering et Degussa. Daimler-Benz, BMW et Volkswagen ont cédé du terrain. Londres : inchangé L'indice Financial Times des 100 valeurs a gagné 0,10 point à 3.725,70. Autant dire qu'il n'a pratiquement pas bougé. En revanche, les valeurs liées à la défense étaient très animées. Les investisseurs jugent que les tensions politiques en l'Arabie saoudite et la Grande-Bretagne devraient s'estomper. Vickers, GKN et Rolls-Royce se sont inscrites en hausse dans l'espoir d'un contrat en Arabie saoudite. D'après Bloomberg

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.