L'ancien directeur de Daiwa Bank plaide non coupable

 |   |  205  mots
L'ex-directeur de la succursale new-yorkaise de Daiwa Bank, M. Masahiro Tsudo, a plaidé hier non coupable de deux nouvelles charges portées contre lui le mois dernier par la justice américaine pour avoir aidé à dissimuler les énormes pertes subies par la banque sur le marché obligataire. M. Tsudo a comparu lors d'une brève audience devant un tribunal fédéral de Manhattan et a été relâché sous caution. L'ancien directeur de la succursale new-yorkaise avait déjà été inculpé d'autres charges le 2 novembre 1995, en même temps que la banque elle-même et, comme elle, il avait plaidé non coupable. Le 27 décembre, le parquet a retenu contre lui deux nouvelles accusations de conspiration et non-dénonciation d'un délit pour avoir, selon la justice, aidé à dissimuler la perte de 1,1 milliard de dollars encourue par un courtier de Daiwa dans des transactions non autorisées intervenues pendant une période de onze ans. Ces délits sont passibles d'une peine de huit ans de prison et d'une amende de 500.000 dollars. Le courtier, Toshihide Iguchi, a également été inculpé séparément de diverses charges de fraude et fausse comptabilité. Le procès contre la banque doit débuter le 6 mars à New York.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :