Le hedge fund SRM Global défend Northern Rock

Northern Rock n'est pas un " canard boiteux " et sa valeur est bien supérieure à celle de son cours actuel en Bourse, a affirmé hier son premier actionnaire, le hedge fund SRM Global, qui cherche à éviter toute vente précipitée de la banque britannique. L'établissement de Newcastle représente " une entreprise forte et viable " et sa valorisation est " matériellement excédentaire au cours actuel de son titre ", selon SRM. À la demande de SRM et du deuxième actionnaire de Northern Rock, RAB Capital, une assemblée d'actionnaires doit se tenir le 15 janvier afin de décider de vendre des actifs ou d'émettre de nouveaux titres. Le but est d'" éviter toute action précipitée, qui reviendrait à détruire inutilement de la valeur ", explique SRM. Dans une lettre, RAB et SRM, qui détiennent à eux deux plus de 17 % des titres Northern Rock, disent redouter que des considérations politiques viennent empiéter sur les intérêts des actionnaires.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.