MasterCard Europe et Europay France scellent leur union

Alors que la France est un marché pionnier dans le domaine de la monétique, MasterCard n'y était pas présent directement. Ce sera chose faite le 1er avril 2008. Le réseau mondial de cartes de paiement a en effet annoncé hier la création avec Europay France d'une société conjointe intégrant leurs structures opérationnelles respectives dans l'Hexagone. Jusqu'à présent, Europay France était chargé du développement et de l'adoption des produits MasterCard en France. " À l'instar d'un grand groupe industriel qui souhaiterait contrôler son réseau de distribution, nous voulons maîtriser notre avenir sur le marché français ", explique Alfredo Gangotena, directeur général de l'Europe continentale pour Master Card Worldwide. Selon les termes de l'accord en cours de finalisation, c'est donc MasterCard Europe, l'entité en charge de la gestion des activités de MasterCard Worldwide sur le Vieux Continent, qui dirigera la nouvelle société. Emmanuel Petit, actuellement en charge d'un grand compte de MasterCard, prendra la direction générale de la nouvelle structure le 1er avril.ATTIRER DE NOUVEAUX CLIENTSCet accord d'intégration permet au réseau mondial de cartes de paiement de renforcer ses positions sur un marché clé. " L'Hexagone constitue le deuxième plus gros utilisateur de cartes. Un porteur y réalise en moyenne dix transactions par mois, contre une en Allemagne. C'est aussi un vivier d'innovations technologiques ", souligne Alfredo Gangotena. MasterCard espère déployer plus rapidement des produits innovants comme sa carte de paiement sans contact PayPass et exporter ceux qui ont le plus de succès. Mais il veut aussi et surtout attirer de nouveaux clients.Contrairement à Europay, détenu en majorité par le Crédit Agricole (55 %) et le Crédit Mutuel 45 %), le capital de la nouvelle société sera détenu en majorité par MasterCard. Elle devrait donc apparaître plus neutre pour l'ensemble des émetteurs de cartes de paiement.MasterCard prend soin de rassurer ses clients traditionnels. " Nous allons renforcer nos liens avec les anciens actionnaires d'Europay, avec l'engagement d'augmenter le nombre de leurs cartes en circulation ", souligne Alfredo Gangotena. Mais " contrairement à notre concurrent Visa qui reste une association de banques, nous nous adressons désormais à tout le monde ", se félicite-t-il. La modification est particulièrement stratégique à l'heure de l'entrée en vigueur de l'espace unique de paiement européen (Sepa) et du développement prometteur des cartes comarquées en France. MasterCard ne cache pas son ambition de prendre le dessus sur Visa.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.