Calpers prend 10 % de Silver Lake

En ces temps troublés sur les marchés financiers, l'américain Calpers a décidé de faire la part belle à la gestion alternative, censée procurer aux investisseurs des rendements moins volatils et décorrélés des actions et des obligations.Le California Public Employees Retirement System, la caisse de sécurité sociale des fonctionnaires californiens, a annoncé hier une prise de participation de 9,9 % dans Silver Lake Group, un fonds de capital-investissement spécialisé dans le secteur technologique. " Ils [Silver Lake] ont en permanence apporté la preuve de leur capacité à créer de la valeur pour leurs investisseurs. Notre partenariat correspond à la progression naturelle d'une relation mutuellement profitable qui date de 1999 ", a commenté Leon Shahinian, responsable des investissements chez Calpers. Créé en 1999 par Jim Davidson, Glenn Hutchins, David Roux et Roger McNamee, et domicilié à Menlo Park, en Californie, Silver Lake a notamment investi récemment dans l'éditeur de logiciels Sungard Data Systems ou l'entreprise de marché Nasdaq.Si le montant de la transaction n'a pas été dévoilé officiellement, le New York Times évoque une somme de 275 millions de dollars (187 millions d'euros) qui valorise l'ensemble à 2,75 milliards de dollars environ. Il a été précisé qu'un représentant de Calpers entrerait au conseil de surveillance de la société.REDUIRE LE NOMBRE DE GERANTSCette opération s'inscrit dans le cadre d'une réorientation du portefeuille de 260 milliards de dollars d'actifs (176 milliards d'euros) à l'occasion de la révision triennale de la stratégie d'allocation d'actifs de la caisse de retraite. Celle-ci vise notamment à réduire l'exposition à l'obligataire (passant de 26 % à 19 % du portefeuille) et aux actions américaines (de 40 % à 28 %), au profit des placements alternatifs (non-coté, infrastructures, matières premières et immobilier). Calpers a annoncé en décembre relever à10 %, un plus-haut de dix ans, la part de ses actifs consacrée à l'immobilier et investi la semaine dernière dans trois immeubles de bureau dans le centre-ville de Minneapolis, en association avec Hines, un investisseur spécialisé dans l'immobilier.Concernant le capital-investissement, Calpers a déjà investi dans plus de 400 fonds de private equity. Il détient une participation de 10 % dans Apollo Management et 5 % dans Carlyle. Dans une logique de concentration de ses investissements, Calpers cherche aujourd'hui à réduire le nombre des gérants auxquels il confie son argent.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.