La gestion des risques s'impose dans les entreprises

" Les risques augmentent et se complexifient ", a souligné Denis Kessler. Plusieurs " ateliers " lors du congrès de l'AMRAE ont aussi rappelé ce qu'il pouvait en coûter de ne pas avoir pris les mesures suffisantes pour limiter les risques et en assurer les conséquences. Ainsi, après l'incendie du tunnel du Mont-Blanc, " le total de découvert non indemnisé par les assureurs s'est élevé à 800 millions d'euros ", a indiqué Christian Riou, directeur des indemnisations du courtier d'assurance Marsh, en France, avant d'ajouter, qu'" une entreprise doit être d'une grande solidité financière pour survivre dans ces conditions ". Le jugement de 687 pages sur ce sinistre a bien mis en évidence les failles du dispositif de prévention et de gestion de risques.OUTIL DE STRATEGIEMême pour un groupe comme Total, qui conduit depuis longtemps une politique de prévention et d'assurance de ses risques, la survenance d'une catastrophe comme l'explosion de l'usine AZF à Toulouse, en 2001, a fragilisé l'entreprise et mis en cause son image. Elle a dû alors faire la preuve de sa capacité à prendre en charge le sinistre sur tous les plans (pratique, médiatique, juridique, financier). Aujourd'hui, certaines sociétés utilisent la gestion des risques comme un outil de leur stratégie. Chez Danone, par exemple, les plans stratégiques établis par zones et branches d'activité doivent désormais inclure les risques identifiés grâce à un système de cartographies. Une synthèse des 15 ou 20 principaux risques du groupe est présentée au comité exécutif et réactualisé régulièrement. Si cette entreprise pionnière a mis près de dix ans pour déployer cette politique, d'autres pourraient, sous la pression de la réglementation et des marchés, devoir le faire dans l'urgence.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.