Fortis pourrait déprécier ses actifs subprimes

Le groupe financier belge Fortis a refusé hier de commenter les informations du journal local De Standaard selon lesquelles la banque s'apprêterait à déprécier à hauteur de 2 milliards d'euros ses actifs liés aux crédits subprimes américains. " Nous n'avons pas pour habitude de réagir sur des rumeurs de marché ", a indiqué le porte-parole du groupe, Wilfried Remans, hier à Bloomberg.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.