La commission des Finances relance ses auditions

Des auditions qui seront étendues au cas Société Générale. Leur objectif ? " Contribuer à la compréhension de la crise et de ce qui s'est passé à la Société Générale, où nous chercherons à identifier les dysfonctionnements éventuels des systèmes de contrôle interne à la banque. Nous souhaitons proposer de nouvelles règles tant en matière de transparence qu'en matière de supervision interne et externe aux banques ", a précisé Didier Migaud. Des premiers enseignements tirés par la commission sur les auditions d'octobre en figure un qui n'est pas de nature à redorer le blason des banques, Didier Migaud relevant que certains banquiers " ont manifestement sous-estimé les conséquences de la crise financière ".La commission devrait recevoir la ministre de l'Économie, Christine Lagarde, la semaine prochaine. La ministre doit remettre son rapport sur la Société Générale au Premier ministre, François Fillon, lundi prochain, 4 février. À ce propos, Christine Lagarde a reçu le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, et l'état-major de l'Autorité des marchés financiers (AMF), Michel Prada et Gérard Rameix : " pour faire le point sur les enquêtes en cours dans le dossier Société Générale ".Dans le cadre de ces nouvelles auditions, la commission des Finances de l'Assemblée doit également entendre Danièle Nouy,secrétaire générale de la Commission bancaire, l'autorité de supervision des banques françaises. À cet égard, hier, devant la commission des Finances du Sénat, la ministre a estimé qu'il serait " approprié " que l'autorité de régulation dans le domaine bancaire et celle dans le domaine des assurances " constituent une seule et même entité ". Des membres du FMI ou encore de la Banque des règlements internationaux pourront être entendus.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.