La défense ferraille pour écourter le procès du Sentier

1 mn

Les avocats de la défense ont bataillé hier en vain pour obtenir l'arrêt prématuré du procès pour blanchiment dit du " Sentier II " prévu jusqu'en juillet. La mise à jour de ce vaste trafic présumé de chèques entre France et Israël de 1996 à 2001 est, selon eux, entachée d'irrégularités. Le tribunal a renvoyé sa décision au jugement final.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.