AGF innove avec un service de bricolage

2 mn

L'expérience est pour l'instant inédite dans le secteur financier. L'assureur AGF commercialise une " Solution bricolage " à abonnement mensuel, qui donne un accès illimité à des prestations à domicile, comme poser une étagère, changer un robinet, recoller du carrelage, à condition qu'elles ne dépassent pas deux heures à chaque intervention. Avec ce nouveau service à la personne (reconnu comme tel par l'Agence nationale de services à la personne), l'assureur espère fidéliser ses clients, en particulier les seniors, et en conquérir de nouveaux, car il est ouvert également aux non-assurés. " Ce service ne vise pas tout le monde. Seulement 25 % de nos clients sont susceptibles d'être intéressés et, parmi eux, tous ne souscriront pas ce produit ", précise Patricia Barrère, directeur du marketing de l'offre AGF. Le prix de 37,80 euros par mois - soit 19,90 euros après la déduction fiscale -, à la fois " cher et pas cher ", vise une cible à revenus élevés.MIEUX VIVRE A DOMICILEL'intérêt, pour le client comme pour le prestataire, dépend de la fréquence d'utilisation. " Notre expérience nous montre que 20 % des clients n'utilisent pas le service, 20 % en abusent et 60 % l'utilisent en moyenne 6 fois par an " , indique Alain Kirichian, directeur général de Mieux vivre à domicile (MVAD), le prestataire exclusif choisi par AGF. " Nous rentabiliserons le service grâce à la densité des clients " , ajoute-t-il. Un test est conduit de février à septembre dans quatre départements du sud de la France (Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Hérault, Var), avec environ 80 agents généraux AGF volontaires.L'objectif est que chaque agent ouvre au moins 10 contrats Solution bricolage sur les 200 clients potentiels qu'il a en moyenne dans son portefeuille (soit 20 % de ses clients particuliers). En cas de succès, le produit sera vendu dans toutes les villes de plus de 100.000 habitants. Il pourrait aussi être introduit en option dans des assurances habitation, dépendance ou santé d'AGF.

2 mn