La rémunération variable se met en place chez Generali

2 mn

Le projet avait été préalablement soumis pour avis au comité d'entreprise. C'est un revirement de situation chez l'assureur où aucun accord salarial annuel n'avait été approuvé l'an dernier. Au contraire, les syndicats avaient présenté pendant quelques semaines un front uni de protestations, et des mouvements d'arrêts de travail avaient eu lieu avant l'été. Cette année, la direction de Generali France a suivi une autre approche liée à sa réorganisation interne et à son plan stratégique. Elle n'a cependant pas convaincu tous les syndicats.NOUVEAUX MODESDE REMUNERATION" Les salariés vont être conduits à opter pour une rémunération variable, en acceptant de signer des lettres d'objectifs, ou pour une augmentation collective faible de 1,9 % plafonnée ", s'insurge Jean-Simon Bitter, délégué central de FO, l'un des deux syndicats qui, avec la CGT, a refusé de signer l'accord. FO, qui a collecté 20 % des voix au plan national lors de la dernière élection des représentants du personnel - et 42 % chez les non-cadres du siège social à Saint-Denis -, a par ailleurs estimé que le CHSCT (Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) aurait dû être consulté préalablement. " Avec ce type d'accord on accélère le stress " , remarque Jean-Simon Bitter, qui estime que " la modification de la structure de la rémunération crée des incertitudes et peut avoir des effets sur la santé ". Le passage d'une politique d'augmentation générale annuelle des salaires à celle d'une augmentation individualisée, avec une part de rémunération variable, est un enjeu pour l'ensemble du secteur de l'assurance. Certaines sociétés, comme Axa, sont offensives sur ce sujet. La compagnie a conclu en novembre dernier un accord triennal pour 2008-2010 prévoyant des hausses générales (1,1 % par an) et individuelles (1,4 % de la masse salariale chaque année), ainsi qu'une prime " de progrès d'équipe ".

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.