Le renflouement d'IKB coûtera 200 millions de plus

1 mn

Le ministre des Finances allemand, Peer Steinbrück, a admis vendredi que si l'État était prêt à assumer deux tiers du 1,5 milliard d'euros du plan de sauvetage d'IKB, cette ardoise risquait de s'accroître de 200 millions d'euros. " Il y aura une solution pour les 200 millions d'euros restants qui, si nécessaire, devront être financés sur le budget actuel " , a précisé le ministre.Peer Steinbrück est aussi le vice-président de la KfW, une banque publique, principal actionnaire d'IKB. Une position qui fait l'objet de nombreuses critiques à l'égard du ministre des Finances. Selon ses détracteurs, il aurait failli à ses prérogatives de surveillance et en appellerait maintenant à l'argent des contribuables. Des sources proches du dossier ont déclaré à Reuters que le coût définitif du renflouement pourrait dépasser 2,3 milliards d'euros. IKB a par ailleurs indiqué samedi que sa perte pour l'exercice 2007-2008 s'élèverait à 550 millions d'euros, contre un bénéfice estimé par la banque à 37,9 millions en 2006-2007.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.