La Caisse des dépôts lance une filiale biodiversité

2 mn

D'où la nécessité de lui réserver un espace ad hoc. Voilà pourquoi Laurent Piermont, président de la Société Forestière de la Caisse des dépôts, travaille depuis plusieurs années à la création de CDC Biodiversité.Cette filiale, que la Caisse a créée hier, a pour mission de conduire des actions contre l'érosion de la biodiversité en France. Un projet ambitieux, doté d'un budget minime dans un premier temps, de 15 millions d'euros. " Si ça ne suffit pas, nous irons plus loin ", promet Augustin de Romanet, directeur général de la Caisse des dépôts. Car la tâche de ce nouvel opérateur financier est grande. " La loi de 1976 organise la compensation de l'impact négatif de certaines infrastructures sur la biodiversité ; mais elle n'a jamais été appliquée, parce que les mécanis mes qui auraient pu permettre son application n'existaient pas ", regrette Sébastien Genest, président de France Nature Environnement. En l'absence de toute sanction, les constructeurs d'autoroutes, de carrières ou les promoteurs compensaient jusqu'alors l'impact de leurs projets sur la faune et la flore en versant des fonds à un conservatoire national ou à une association. Ou... non.Avec la création de CDC Biodiversité, plus d'excuse : les monteurs d'un projet ont désormais un interlocuteur qui permettra de centraliser des actions jusqu'alors atomisées. " Notre objectif n'est pas de brider la croissance, mais de trouver des solutions pour soutenir l'environnement ", précise Augustin de Romanet, rappelant que l'environnement représente une des quatre priorités de son organisme, et que la remise en cause de la biodiversité est aujourd'hui aussi cruciale que le réchauffement climatique, une problématique dans laquelle la Caisse a joué les précurseurs avec ses filiales BlueNext et SagaCarbon. CDC Biodiversité a déjà un premier projet : acheter des terrains pour favoriser la protection du " coussoul ", un terroir proche de la Camargue qui abrite plusieurs espèces menacées.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.