Munich Re anticipe une dégradation de son ratio combiné

1 mn

Cet indicateur clé de rentabilité dans le secteur devrait avoisiner 98 % contre 96,4 % l'an dernier, une dégradation " essentiellement due à des baisses de prix modérées ". Cette prévision inclut 6,5 points liés aux catastrophes naturelles. En 2006, le niveau très bas des dommages causés par de telles catastrophes avait permis à Munich Re d'afficher un ratio de 92,6 %.En excluant les catastrophes naturelles, le groupe prévoit un ratio combiné de 91,5 %, contre 91,4 % en 2007. Munich Re a déjà publié un bénéfice annuel provisoire record de 3,9 milliards d'euros. Le groupe, qui doit présenter ses comptes détaillés lundi, anticipe une hausse annuelle de 1,2 % seulement des primes brutes dans la réassurance dommages pour les trois prochaines années. Une telle croissance porterait les primes à 14,7 milliards d'euros en 2010, contre 14,2 milliards en 2007. Le plan d'économies et d'amélioration de la rentabilité mis en oeuvre devrait contribuer au résultat net à hauteur de 250 millions d'euros en 2010, précise-t-il.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.