Bourse Direct poursuit son redressement

2 mn

La Bourse a chaleureusement accueilli les résultats 2007 de Bourse Direct, le courtier en ligne du groupe Viel. Son action s'est adjugée à 1,82 euro. Ce qui limite son recul sur un an à 13,74 %. Cet outsider du courtage actions en ligne, qui permet au groupe d'intermédiation Viel d'être présent sur toutes les classes d'actifs négociées sur les marchés, compte désormais 35.700 comptes (contre 578.000 pour Boursorama) pour un encours total de 1,04 milliard d'euros en hausse de 13 % sur un an (2,6 milliards si l'on intègre les activités de tenue de compte conservation). Le résultat net du groupe, totalement dédié à l'intermédiation après avoir cédé l'an dernier ses activités de gestion, ressort à 6,4 millions d'euros contre 4 millions d'euros en 2006 (+ 59,7 %), année marquée par la reprise de Wargny.com.TARIFICATION COMPETITIVELe chemin parcouru depuis la perte de 2,6 millions dégagée en 2005 est donc significatif, même si le groupe bénéficie toujours d'un report fiscal lui épargnant le paiement de l'impôt (un solde de report de 11,8 millions demeure dans les comptes sociaux), ce qui retarde d'ailleurs le versement du dividende. Mais ce bénéfice reste modeste au regard de la mobilisation de 64 millions d'euros de capitaux propres au 31 décembre 2007 (57,5 millions au 31 décembre 2006). Bourse Direct maison mère fait pour sa part état d'une marge d'exploitation de 23 % (+ 6 points), alors que ses clients ont effectué l'an dernier une moyenne mensuelle par compte de 3,03 ordres bien supérieure à celle de l'ensemble des courtiers en ligne français (1,38). Le groupe met en avant sa tarification compétitive et une équipe commerciale redimensionnée pour expliquer l'amélioration de sa rentabilité.Bourse Direct, qui va cesser de publier ses comptes consolidés en normes IFRS pour ne plus communiquer que sur des comptes sociaux conformes aux règles comptables françaises, affiche pour 2007 un résultat social de 14,8 millions d'euros (contre 2,9 millions au titre de 2006). Il intègre une plus-value de cession sur sa filiale de gestion d'actifs Arpège Finances.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.