FRANCHISSEMENTS DE SEUILS

13 mn

Avis AMF 207C0063 9/1/07 Saft Groupe SA (Eurolist). - Bestinver Gestion SGIIC SA, agissant pour le compte de fonds et SICAV dont elle assure la gestion, a franchi en hausse les seuils de 5 % du capital et des DDV, à 5,22 %, par suite d'une acquisition d'actions.Avis AMF 207C0060 9/1/07 Ginger (Eurolist). - M. P.F. de Vries a franchi individuellement en hausse le seuil de 5 % du capital et détient 5,19 % du capital et 3,58 % des DDV. En outre, le déclarant a précisé"[...] agir seul, en dehors de toute action de concert, [...] ne pas avoir de motifs stratégiques et que la motivation pour prendre cette participation est la confiance dans le management, l'amélioration des marges et l'opportunité de Ginger pour participer à la consolidation dans l'ingénierie en Europe."Avis AMF 207C00558/1/07 LDLC.com (Eurolist). - Raphaël Marlier a franchi en baisse le seuil de 10 % du capital et détient 9,99 % du capital et 11,26 % des DDV, par suite d'une cession d'actions sur le marché.Avis AMF 207C0053 8/1/07 Actielec Technologies (Eurolist). - Le protocole conclu le 13/7/00 entre les familles Pech et Calmels et la société Salvepar et l'action de concert vis-à-vis d'Actielec Technologies qui en découlait a pris fin à sa date normale d'échéance, soit le 31/12/06. A ce titre : - Salvepar a franchi en baisse de concert les seuils des 2/3 à 20 % du capital et des DDV et détient à titre individuel 15,46 % du capital et 17,73 % des DDV ; - les familles Pech et Calmels et M. Gunther Thrum agissant de concert ont franchi en baisse de concert les seuils des 2/3 du capital et des DDV et détiennent 51,39 % du capital et 59,25 % des DDV.Avis AMF 207C0052 8/1/07 Cybergun (Eurolist). - Turenne Capital Partenaires, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion, a franchi en hausse le seuil de 5 % du capital et détient 5,07 % du capital et 3,98 % des DDV, après avoir participé à une augmentation de capital. En outre, elle a déclaré détenir 25.129 BSAR A et 25.129 BSAR B permettant de souscrire au total 16.752 actions.Avis AMF 207C0051 8/1/07 Le Tanneur (Eurolist). - Consécutivement à la modification du nombre de DDV de la société par suite de la conversion au porteur, le 29/12/06, d'actions suivie de l'acquisition, réalisée hors marché, le 29/12, de 157.500 actions auprès de Louis Vuitton Malletier, en application du contrat de cession conclu le 22/12/06 entre Louis Vuitton Malletier, Financière Descottes et Développement et Partenariat PME IV : - la société Financière Descottes a individuellement franchi en baisse les seuils de 25 % et 20 % des DDV et détenait 19,88 % du capital et 19,66 % des DDV, pour franchir en hausse, le même jour, les seuils de 20 % et 25 % du capital et des DDV et détenir 31,17 % du capital et 30,82 % des DDV ; - le concert constitué entre Financière Descottes, Jocelyne Descottes, Hervé Descottes et Guillaume Descottes a franchi en baisse le seuil de 25 % des DDV et détenait 21,65 % du capital et 21,86 % des DDV, pour franchir en hausse, le même jour, les seuils de 25 % du capital et des DDV et détenir 32,94 % du capital et 33,02 % des DDV. Les membres du concert précisent qu'ils : - agissent de concert vis-à-vis de Le Tanneur ; - n'agissent pas de concert avec un tiers ; - n'ont pas l'intention de poursuivre leurs acquisitions d'actions ; - n'ont pas l'intention de modifier la politique de gestion de la société ; - n'ont pas l'intention d'acquérir le contrôle de Le Tanneur; et - n'envisagent pas de demander la nomination d'une ou plusieurs personnes supplémentaires comme membre du conseil d'administration, étant précisé d'une part, qu'Hervé Descotttes est déjà administrateur et PDG et, d'autre part, que Jocelyne Descottes a été cooptée en remplacement de Didier Calmels lors du conseil d'administration qui s'est tenu le 28/12. Par ailleurs, Financière Descottes précise : - qu'elle s'est engagée auprès de Louis Vuitton Malletier, pendant un délai de douze mois à compter du 22/12/06, à ne pas agir de concert avec D&P PME IV vis-à-vis de Le Tanneur et à ne pas prendre l'initiative de déposer une offre publique sur les titres de Le Tanneur ; et - qu'une partie des actions acquises (soit 150.000 actions) par Financière Descottes fait l'objet d'un nantissement au profit de Louis Vuitton Malletier.Avis AMF 207C0046 8/1/07 Léon de Bruxelles (Eurolist). - Jean-Louis Detry et Michel Morin ont franchi de concert en hausse les seuils de 5 à 25 % du capital et des DDV, à respectivement 28,27 % et 29,18 %, par suite de leur mise en concert dans le cadre de l'apport de 5.463.044 actions qu'ils détenaient au profit de la Société Financière d'Investissement dans la Restauration (SFIR). Jean-Louis Detry, Michel Morin et SFIR ont l'intention de conserver une partie significative de leur participation, directe ou indirecte, au capital de Léon de Bruxelles pour accompagner son développement. Ils se réservent le droit d'acquérir ou de vendre des titres, mais ne souhaitent pas prendre le contrôle de la société et n'envisagent pas demander la nomination d'autres personnes au directoire et/ou au conseil de surveillance de Léon de Bruxelles.Avis AMF 207C0045 5/1/07 Le Tanneur (Eurolist). - La société par actions simplifiée Développement & Partenariat PME IV SAS (D&P PME IV) a franchi individuellement en hausse les seuils de 5 %, 10 % et 15 % du capital et des DDV de la société, et détient à titre individuel 15,59 % du capital et 15,42 % des DDV. Ce franchissement de seuils résulte de l'acquisition, réalisée hors marché, de 217.500 actions auprès de Louis Vuitton Malletier, en application du contrat de cession conclu le 22/12/06 entre Louis Vuitton Malletier, Financière Descottes et D&P PME IV. Par ailleurs, D&P PME IV a fait pour les douze mois à venir la déclaration d'intention suivante, et précise qu'elle : " - agit seule vis-à-vis de Le Tanneur ; - n'envisage pas d'acquérir le contrôle de Le Tanneur ; - se réserve la possibilité d'augmenter ou de réduire sa participation en fonction des opportunités de marché ; - s'est engagée auprès de Louis Vuitton Malletier, pendant un délai de douze mois à compter du 22/12/06, à ne pas agir de concert avec Financière Descottes vis-à-vis de Le Tanneur ; - n'envisage pas de demander la nomination d'une ou plusieurs personnes comme membre du conseil d'administration de Le Tanneur, étant précisé que M. Didier Calmels (président de D&P PME IV Gestion, président de D&P PME IV) a démissionné de ses fonctions d'administrateur de Le Tanneur".Avis AMF 207C0044 5/1/07 Devoteam (Eurolist). - Les sociétés FMR Corp et Fidelity International Limited (FIL), agissant pour le compte de fonds communs gérés par leurs filiales, ont déclaré avoir franchi en hausse le seuil de 10 % du capital de la société et détenir pour le compte de ces fonds, 10,09 % du capital et 7,66 % des DDV, par suite d'une acquisition d'actions. Par ailleurs, la déclaration d'intention suivante a été effectuée : "FMR Corp., une société américaine, et FIL, une société des Bermudes, effectuent la présente notification pour le compte de leurs " mutual funds" et sociétés de gestion. Les achats ont été effectués pour des besoins d'investissement de portefeuille. FMR Corp. et FIL pourront à l'avenir, en fonction des conditions du marché, effectuer des acquisitions supplémentaires ou des ventes de titres Devoteam. FMR Corp. et FIL n'ont pas l'intention d'acquérir des actions et des DDV, dans le but d'en prendre le contrôle, ou d'être représentées au conseil d'administration, au directoire ou au conseil de surveillance de celle-ci."Avis AMF 207C0043 5/1/07 GEA (Eurolist). - La société Richelieu Finance Gestion Privée, agissant pour le compte de fonds communs de placement dont elle assure la gestion, a franchi en baisse le seuil de 5 % du capital et détient pour le compte desdits fonds, 4,97 % du capital et 3,68 % des DDV, par suite d'une cession d'actions sur le marché.Avis AMF 207C0040 5/1/07 Technip (Eurolist). - La Société Générale a franchi directement et indirectement en baisse le seuil de 5 % du capital de la société et détient 1,27 % du capital et 1,21 % des DDV, par suite d'une cession d'actions dans le cadre de ses activités de trading.Avis AMF 207C00039 5/1/07 Egide (Eurolist). - La société Optigestion SA, agissant pour le compte des OPCVM dont elle assure la gestion et pour le compte de clients sous mandats de gestion, a déclaré, à titre de régularisation, avoir franchi en hausse, le 25 /10/06, par suite d'une acquisition d'actions sur le marché, les seuils de 5 % du capital et des DDV et détenir alors pour le compte desdits OPCVM et clients 6,20 % du capital et 5,44 % des DDV de cette société. En outre, Optigestion SA a précisé détenir, au 2/1/07, pour le compte desdits OPCVM et clients, 7,17 % du capital et 6,29 % des DDV de cette société. Par ailleurs, le déclarant a précisé détenir 61.809 BSA donnant droit à 15.452 actions Egide.Avis AMF 207C0038 4/1/07 Team Partners Group (Eurolist). - La société anonyme de droit belge Prado Finance, contrôlée par M. Patrice Pierron, a franchi en baisse les seuils de 5 % du capital et des DDV et détient 4,68 % du capital et des DDV de cette société. Ce franchissement de seuil résulte d'une augmentation de capital de la société Team Partners Group résultant d'exercices de BSA.Avis AMF 207C00036 4/1/07 Théolia (Eurolist). - Le 22/12/06, la Société Générale a franchi directement et indirectement : - en hausse les seuils de 5 % et 10 % du capital et des DDV de la société et détient 10,59 % du capital et 10,13 % des DDV de cette société, par suite de l'exercice de 2.642.360 BSA ; - en baisse les seuils de 10 % et 5 % du capital et des DDV et détient 0,19 % du capital et 0,18 % des DDV, par suite d'une cession d'actions sur le marché. Par ailleurs, la déclaration d'intention suivante a été effectuée : "[...] la Société Générale : - n'a pas l'intention d'acquérir le contrôle de la société Théolia, seul ou de concert, - n'a pas l'intention de demander la nomination d'un membre au conseil d'administration, - se réserve le droit de réaliser des opérations d'achat ou de vente en fonction des opportunités du marché".Avis AMF 207C00035 4/1/07 Sical (Eurolist). - M. Bernard Rossmann a franchi en hausse directement et indirectement par l'intermédiaire des sociétés qu'il contrôle le seuil de 90 % des DDV de la société et détient à titre direct et indirect 88,48 % du capital et 90,19 % des DDV de cette société. Ce franchissement de seuil résulte de la souscription d'actions par Rossmann SAS de 58.948 actions à titre irréductible et 264.491 actions à titre réductible, émises dans le cadre de l'augmentation de capital en numéraire ou par compensation avec des créances certaines, liquides et exigibles de Sical, décidée par l'assemblée générale extraordinaire de cette société, qui s'est réunie le 31/10/06. En outre, M. Bernard Rossmann a précisé que :"[...] le représentant légal de la société Rossmann SAS déclare : - agir de concert avec les sociétés Celta et Sofpo que la société Rossmann SAS contrôle exclusivement, M. Bernard Rossmann contrôlant la société Rossmann SAS ; - ne pas avoir l'intention de poursuivre ses acquisitions d'actions Sical dans les douze mois à venir; - ne pas avoir l'intention de demander sa nomination ou celle d'une ou plusieurs personnes comme administrateur, étant précisé que Monsieur Bernard Rossmann est président directeur général de la société Sical".Avis AMF 207C00034 4/1/07 Groupe Ares (Eurolist). - M. Maurice Bourlier a franchi en baisse les seuils de 20 % des DDV et de 15 % du capital de la société et détient 10,07 % du capital et 17,68 % des DDV. Ce franchissement de seuils résulte de l'exercice de promesses de vente d'actions consenties par M. Maurice Bourlier, le 15/12/06, au profit de certains cadres dirigeants de la société Groupe Ares.Avis AMF 207C00033 4/1/07 Groupe Ares (Eurolist). - Michel Berjamin a franchi en hausse les seuils de 5 % et 10 % du capital et des DDV et détient 11,59 % du capital et 10,18 % des DDV de cette société. Ce franchissement de seuils résulte de la souscription d'ABSA dans le cadre d'une augmentation de capital de la société Groupe Ares et du bénéfice d'options d'achat d'actions dans le cadre de deux contrats signés le 15/12/06. Par ailleurs, la déclaration d'intention suivante a été effectuée : "Je soussigné, Michel Berjamin, président directeur général de la société Groupe Ares, déclare : - m'être porté acquéreur des titres d'un actionnaire historique, - agir seul, - ne pas envisager d'acquérir le contrôle de la société, - me réserver la possibilité d'acquérir des actions supplémentaires en fonction des opportunités du marché, - me réserver la possibilité de vendre une partie de mes titres dans les mois à venir."Avis AMF 207C00031 4/1/07 Vêt'Affaires (Eurolist). - Consécutivement au nouveau mode de calcul des détentions, qui prend en compte les DDV théoriquement attachés aux actions qui en sont privées : - la SAS Kani, contrôlée par Rémy Lesguer, a individuellement franchi en baisse, le 30/10/06, l e seuil de 10 % des DDV et détenait alors 7,39 % du capital et 9 ,98 % des D DV ; - Rémy Lesguer a franchi en baisse, à titre individuel, le 30/10, le seuil de 5 % des DDV et détenait, à cette date, 7,15 % du capital et 4,99 % des DDV. Le concert composé de Rémy Lesguer, ses enfants, Xavier Gallois, André Picard et Philippe Dupont n'a franchi aucun seuil et détenait alors 37,68 % du capital et 46,92 % DDV. Par ailleurs, par suite de modifications du nombre total de DDV consécutive à la cession par un actionnaire d'une partie de ses actions : - la SAS Kani a franchi en hausse, à titre individuel, le 27/11, le seuil de 10 % des DDV et détient, à cette date, 7,39 % du capital et 10,15 % des DDV ; - Rémy Lesguer a individuellement franchi en hausse, le 27/11, le seuil de 5 % des DDV et détient, à cette date, 7,15 % du capital et 5,08 % des DDV ; Le concert n'a franchi aucun seuil et détenait, au 27/11, 37,68 % du capital et 47,76 % DDV. En outre, Rémy Lesguer précise, pour le compte de la société Kani : "[...] notre société, qui a franchi à la baisse le 30/10/06 et vient de franchir à nouveau à la hausse le seuil de 10% des DDV de la société Vêt'Affaires, n'a pas d'intention particulière concernant cette société.[...] Par ailleurs, il est rappelé que la société Kani appartient à un concert existant entre elle et moi-même, et que ce concert appartient au concert plus large existant avec Mélanie Lesguer, Marine Lesguer, Willy Lesguer, Xavier Gallois, la société Leova, André Picard, la société HFP et Philippe Dupont, tel que déclaré le 26/10/05".Avis AMF 207C00027 3/1/07 Prologue (Eurolist). - Jacques Rouvroy a déclaré, à titre de régularisation, avoir franchi en hausse, le 4/10/04, les seuils de 5 % et de 10 % du capital et des DDV de la société et détenir alors 10,74 % du capital et 10,49 % des DDV. Ce franchissement de seuils résulte de la souscription à une augmentation de capital de la société Prologue.En outre, le déclarant a précisé détenir au 14/12/06, 10,70 % du capital et 10,42 % des DDV."Le groupe familial Rouvroy n'a pas l'intention de prendre le contrôle de Prologue. Il est précisé qu'une augmentation de capital de la société Prologue a été approuvée par l'AMF.Le groupe familial Rouvroy s'est engagé auprès de Prologue à souscrire à cette augmentation de capital en exerçant la totalité de ses DPS. A l'issue de cette première opération de recapitalisation, le groupe familial Rouvroy pourrait voir sa participation atteindre environ 39 % du capital de la société Prologue. Le groupe familial précise qu'il n'a pas l'intention après l'augmentation de capital de poursuivre ses achats d'actions, ni de vendre les actions détenues à la date du visa sur le prospectus relatif à l'augmentation de capital, et les actions qu'il détiendra à l'issue de l'augmentation de capital et pour les douze mois à venir. De plus, à l'issue de l'augmentation de capital et durant les douze prochains mois, le groupe familial n'a pas l'intention de devenir administrateur ou de demander la nomination d'une ou plusieurs personnes aux fonctions d'administrateurs. Le groupe familial Rouvroy précise qu'il ne prend part actuellement à aucune action de concert et qu'il n'existe aucun pacte d'actionnaires entre le groupe familial et d'autres actionnaires.A l'issue de l'augmentation de capital, le groupe familial Rouvroy ne prévoit pas de conclure de pacte d'actionnaires et n'agira pas de concert avec d'autres actionnaires vis-à-vis de Prologue, au sens de l'article L. 233-10 du code de commerce".

13 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.