Citigroup pourrait admettre un manque de contrôle sur l'obligataire

Objet d'une enquête des régulateurs internationaux à la suite d'une transaction controversée sur le marché obligataire européen le 2 août dernier, la banque d'investissement pourrait admettre avoir failli dans son système de contrôle interne pour éviter d'être condamné pour manipulations de cours, selon le Wall Street Journal. Déjà deux régulateurs, en Allemagne et en Italie, ont transmis le dossier aux parquets.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.