BHP Billiton seul en lice sur l'australien WMC

 |   |  163  mots
L'offre hostile du groupe minier suisse Xstrata lancée sur le groupe australien WMC est officiellement close. Cela laisse la voie libre au géant minier anglo-australien BHP Billiton, qui avait renchéri le 8 mars sur l'offre du groupe suisse en proposant une offre de 7,3 milliards de dollars. Xstrata a d'ores et déjà exclu toute nouvelle offre supérieure aux 6,5 milliards de dollars proposés pour le rachat du mineur australien. Contrairement à celle de Xstrata, l'offre de BHP Billiton a reçu le soutien des membres du conseil d'administration de WMC, qui ont recommandé aux actionnaires de l'accepter en l'absence de proposition supérieure, assurant qu'ils vendront leur propre participation au prix proposé par BHP Billiton. WMC contrôle Olympic Dam la plus grande mine d'uranium au monde, située dans le sud de l'Australie, ainsi que deux des quatre plus gros gisements mondiaux de cuivre. Il est également le troisième producteur mondial de nickel, avec une part de 10 % de l'offre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :