Jean-François Théodore a plaidé auprès de la Banque d'Italie pour son offre sur MTS

 |   |  289  mots
Euronext a à coeur d'acquérir la plate-forme de cotation et de transaction obligataire européenne MTS. Selon nos informations, le président de la Bourse franco-belgo-néerlandaise, Jean-François Théodore, s'est ainsi lui-même spécialement rendu il y a deux semaines à Rome pour y rencontrer le gouverneur de la Banque d'Italie, Antonio Fazio. "Nous ne commentons pas les déplacements de Jean-François Théodore", se borne à indiquer Euronext.L'offre ferme de rachat de MTS déposée conjointement par Euronext et Borsa Italiana en début de semaine doit recevoir l'aval de la Banque d'Italie et du ministère italien des Finances. Pour Euronext, il vaut mieux montrer patte blanche à l'incontournable Antonio Fazio, qui fait la pluie et le beau temps pour tous les investisseurs étrangers désirant s'implanter dans la péninsule, comme le démontrent les récentes vicissitudes d'ABN-Amro pour son OPA sur Antonveneta. D'ailleurs c'est Fazio lui-même qui a obligé Euronext à s'allier avec la Bourse de Milan, histoire de préserver un peu "d'italianité" à la plate-forme obligataire, pourtant déjà contrôlée majoritairement par des grandes banques non italiennes.Meilleure offre. La paire Euronext-Borsa Italiana a, sous cet angle, plus de chances de l'emporter que l'offre de Cantor, même s'il était confirmé que le courtier américain a déposé la meilleure offre financière (entre 200 et 250 millions d'euros se- lon la presse transalpine). Les banques françaises et italiennes, actionnaires de MTS, mais aussi de Borsa Italiana pour les secondes, pourraient dès la réunion du conseil d'administration de MTS, mardi prochain, faire pencher la balance du côté Euronext-Borsa Italiana, avant une décision définitive d'ici à fin mai.Frank Paul Weber, à Milan, avec Nicolas Raulot

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :