La fièvre boursière inquiète le gouvernement russe

La formidable envolée de la Bourse de Moscou pourrait avoir atteint un seuil critique et commence à inquiéter le gouvernement russe. "Nous avons très peur de la formation de ce qu'on appelle une bulle", a déclaré jeudi le ministre russe du Développement économique, Guerman Gref, pendant le Conseil des ministres. Le marché boursier russe a bondi de 83 % en 2005 et gagné encore 30 % sur les deux premiers mois de 2006, grâce à un afflux de liquidités des fonds de pension étrangers et des pétrodollars russes. La progression de la capitalisation des compagnies énergétiques notamment suscite des inquiétudes, a dit Guerman Gref, estimant qu'"il fallait garder le doigt sur le pouls des compagnies clés pour être sûr que l'optimisme des investisseurs ne va pas entraîner un effondrement".Le gouvernement russe prépare par ailleurs un projet de loi qui limitera l'accès des investisseurs étrangers aux secteurs "stratégiques" de l'économie - notamment ceux de l'éner- gie, des armements et du nucléaire -, a par ailleurs déclaré le ministre russe.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.