Franc succès pour Aéroports de Paris

Décollage à la verticale pour Aéroports de Paris ! Selon nos informations, six jours de Bourse après le feu vert de Bercy, l'opération (1,4 milliard d'euros environ) serait déjà souscrite près de deux fois, tant auprès des institutionnels que des particuliers. De source de marché, les présentations réalisées ces derniers jours par la direction auprès des gérants ont rencontré des échos très positifs.Tandis que de leur côté, les particuliers qui bénéficient de liquidités importantes sur leur PEA, à la suite de la vente de leurs actions autoroutes (ASF, APRR, Sanef), sont ravis de l'opportunité qui leur est offerte d'investir dans une valeur qui présente un profil à peu près identique. Cette performance est d'autant plus exceptionnelle que la mise en Bourse d'Aéroports de Paris intervient dans un marché plutôt volatile et en proie à de vives inquiétudes. Sur la même période, le CAC 40 a perdu 1,4 % avec une baisse particulièrement sensible lundi et mardi. L'opération ne devrait par ailleurs pas s'arrêter en si bon chemin. Le passage d'ordres s'accélère toujours dans les derniers jours du placement.Attrait défensif. Aéroports de Paris séduit avant tout par son côté défensif. Le groupe offre une forte visibilité sur les tarifs grâce au contrat de régulation économique signé avec l'État en février dernier sur la période 2006-2010. Mais, il est clair également que le relèvement de l'offre de Ferrovial sur le britannique BAA n'est pas étranger à l'appétit des investisseurs. L'espagnol a finalement accepté de payer 950,25 pence par action soit 10,23 milliards de livres ou 15 milliards d'euros.Le marché continue de spéculer sur une bataille boursière avec la banque d'affaires américaine Goldman Sachs, cette dernière ayant proposé un prix encore plus élevé. Du coup, ces prix particulièrement élevés permettent de relativiser celui proposé par l'État et qui valorise Aéroports de Paris entre 3,6 et 4,1 milliards d'euros (entre 42 et 48,5 euros par action pour les institutionnels et avec un euro de moins pour les particuliers).Laurence Boisseau

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.