Les rendements longs retrouvent un rôle de valeurs refuges

 |   |  96  mots
Les rendements obligataires à 10 ans dans les grands pays ont retrouvé les faveurs des investisseurs en raison du mouvement de fuite vers la qualité provoqué par les tensions au Proche-Orient et la flambée des prix du pétrole qu'elles ont déclenchés. Alors que les marchés d'actions étaient plombés pour la seconde séance consécutive vendredi, les rendements des bunds allemands à 10 ans et des OAT françaises de même échéance sont retombés sous la barre des 4 %, à respectivement 3,98 % et 3,99 %. Celui des emprunts d'État américains à 10 ans est redescendu jusqu'à 5,07 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :