Le scandale des stock-options antidatées continue à gonfler à Wall Street

 |   |  338  mots
Après avoir ouvert des enquêtes, formelles ou informelles, sur l'attribution antidatée de stock-options, le gendarme des marchés financiers américains va passer à la vitesse supérieure. Le président de la SEC (Securities and Exchange Commission), Christopher Cox, a prévenu que ses premières inculpations liées à ce scandale tomberaient " très bientôt ". " Chaque jour, nous en apprenons davantage ", a déclaré le responsable, déplorant que ces dérapages n'aient pas été " épisodiques ". " Il s'agissait de problèmes généralisés, en tout cas dans les années 1990 ", a-t-il ajouté.Enquête sur 64 sociétés. Roel Campos, l'un des commissaires de la SEC, a indiqué hier " qu'au moins une procédure ayant trait à l'antidatage des stock-options concernant une importante entreprise devrait être annoncée dans les prochains jours ". " Et il y en a d'autres dans les tuyaux ", a averti le commissaire. Selon une étude que viennent de publier deux professeurs, Erik Lie, de l'université de l'Iowa, et Randall Heron, de l'université de l'Indiana, 29,2 % des sociétés cotées aux États-Unis ont antidaté l'attribution de stock-options entre 1996 et 2005. Leur travail porte sur 7.774 entreprises représentant 95 % des sociétés ayant attribué des options pendant cette période. Erik Lie prévient toutefois qu'il est si difficile de pister ces pratiques " que nous ne verrons jamais l'intégralité de l'iceberg ".Pas un jour ne passe, ou presque, à Wall Street sans qu'une entreprise ne soit mise en cause. Pour l'heure, 64 sociétés de toutes tailles font l'objet d'une enquête de la SEC, d'une procédure fédérale ou ont ouvert une investigation interne. La sphère technologique étant particulièrement visée, le procureur général de San Francisco vient de créer une cellule spécialement chargée d'enquêter sur ces pratiques dans la Silicon Valley. Vendredi, le fabriquant de puces Broadcom a indiqué qu'il allait recalculer ses résultats du fait d'options attribuées entre 2000 et 2002, ce qui lui coûtera 750 millions de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :