RWE mieux qu'EDF

Depuis le début de la semaine, l'idée d'un "pair trade" commence à devenir populaire dans les salles de marchés. Elle consiste à emprunter le titre EDF, à le vendre sur le marché et à réinvestir le produit de cette vente en action RWE. La raison ? Le titre EDF est jugé trop cher alors que le titre RWE est moins cher et que cette entreprise a décidé de sortir de ses activités de distribution d'eau en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Cependant, comme le marché du prêt de titre EDF n'était pas ouvert en début de semaine (*), ceux qui se sont livrés à cette opération l'ont fait en défaut. "Théoriquement, on n'a pas le droit de le faire mais tout le monde le fait", a-t-on assuré à la "Chronique des marchés". Alors, tout va bien... Pour en revenir à RWE, les valorisations observées de part et d'autre de l'Atlantique pour la distribution d'eau laissent espérer un prix de 17 à 19 milliards d'euros pour sa branche Thames Water. Cela pourrait augmenter de 5 euros à 7,7 euros sa valeur calculée selon la méthode "somme des parties". Ajoutons qu'un dividende attendu de 1,8 euro cette année, qui devrait être dopé par une distribution exceptionnelle liée à la vente de ces activités d'eau, en fait une valeur de rendement attractive, même dans la perspective d'une hausse des taux à long terme. Si les marchés trouvent à RWE des attraits irrésistibles, il n'en est donc pas de même pour EDF pour qui certains envisagent un cours de stabilisation, au pire, de 25 euros. Il semble que le gouvernement a oublié les leçons des récentes mises en vente réussies des autoroutes et de GDF. Pour attirer durablement les porteurs particuliers, il faut leur faire gagner de l'argent, quitte à ne pas maximiser tout de suite la valorisation retenue pour ses parts. Quitte à déclencher les cris d'orfraie des opposants des privatisations. Car, cinq millions de petits porteurs représentent également cinq millions d'électeurs.(*) Il l'est depuis hier jeudi sur la base de 2 % annualisés, niveau qui devrait descendre à 25-30 points de base.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.