Un répit à Wall Street

Chahutée depuis le début de la semaine, Wall Street s'est offert une séance de répit hier. Le Dow Jones a cédé 0,06 % à 10.626,35 points, tandis que le S&P 500 avançait de 0,18 % à 1.190,21 points et le Nasdaq de 0,03 % à 2.016,42 points.Les velléités de rebond ont été sapées par la nouvelle forte progression des cours du pétrole. A New York, le baril de brut a bondi jusqu'à 57,50 dollars, lors des échanges électroniques qui ont précédé la séance. General Motors a pesé sur la tendance en abandonnant 2,28 % à 28,35 dollars, après avoir déjà perdu 13,97 % la veille suite à un avertissement sur ses bénéfices. Morgan Stanley s'est replié de 1,52 % à 57,07 dollars, malgré des résultats bien meilleurs qu'attendu au premier trimestre. Goldman Sachs, qui a pulvérisé les prévisions des analystes, n'a grignoté que 0,06 % à 110,04 dollars. Les banques restent fragilisées par un environnement très incertain sur le front des taux d'intérêt.Au chapitre des hausses, la forte progression de Toys R Us (+ 4,97 % à 26 dollars) est à signaler (lire page 15). La chaîne de magasins de jouets devrait faire l'objet d'un retrait de la cote. Le groupe de médias Viacom (+ 2 % à 36,72 dollars) a annoncé qu'il étudiait la scission de ses activités en deux entités, afin de mieux mettre en valeur ses segments les plus rentables. Dans une étude, Goldman Sachs minimise les risques pour le marché de la comptabilisation en dépenses des stock-options par les entreprises américaines à partir du 15 juin 2005. La banque évoque la forte hausse des résultats opérationnels au cours de ces dernières années et l'abandon de ce mode de rémunération par nombre de sociétés.N. R.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.