Wall Street dans le vert

Le Dow Jones terminait en hausse de 0,09 % à 10.522,56 points après une ouverture indécise. Le Nasdaq avançait de 0,29 % à 2.68,96 points tandis que le S&P 500 engrangeait 0,23 % à 1.200,82 points.Wall Street a notamment profité de l'éviction de Philip Purcell du poste de directeur général de Morgan Stanley (lire page 21). Il était sur la sellette depuis plusieurs mois, les actionnaires lui reprochant sa mauvaise gestion. Le cours a bondi de 2 % à 50,88 dollars, résistant au maintien par Fitch d'une perspective négative aux notes F1 de la dette à court terme et AA à long terme de la banque d'affaires.Boeing n'a pas réagi à l'annonce d'une commande de 4,6 milliards de dollars de Qatar Airways. Son titre a cédé 0,03 % à 64,64 dollars. Northwest Airlines a chuté en revanche de 11,58 % à 5,58 dollars. Selon le Wall Street Journal, la compagnie aérienne serait proche de la faillite.En fin de journée, Ford a annoncé la prochaine introduction en Bourse de sa filiale de location automobile, Hertz. Il espère lever 100 millions de dollars à cette occasion. Par la suite, il prévoit la vente du solde de sa participation. Le constructeur automobile a gagné 1,84 % à 10,52 dollars.Les investisseurs se sont gardés de tout excès d'enthousiasme à l'aube d'une semaine riche en statistiques macroéconomiques. Seront successivement publiés les indices de prix à la production et à la consommation, les chiffres de production industrielle, les mises en chantier de logements, l'indice de confiance des consommateurs calculé par l'université du Michigan, l'indice d'activité de la Fed de Philadelphie et le livre beige de la Fed.N. R.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.