Le Nikkei à 12.000 yens

Au terme d'une excellente séance, le Nikkei s'est adjugé 1,66 %, à 12.098,08 yens. Dépassant enfin la barre symbolique des 12.000 yens, il a atteint du même coup son plus haut niveau depuis plus d'un an. De son côté, le Topix, qui a gagné 1,8 %, à 1.227,85 yens, a réalisé sa meilleure performance depuis quatre ans. La décision de la Fed d'accroître, pour la dixième fois consécutive, ses taux d'intérêt pour favoriser la croissance aux États-Unis, dans un contexte inflationniste manifestement contenu, a été très bien perçue. Ceci, ajouté à la parution de nouveaux signaux économiques nippons encourageants, a fortement stimulé les inves- tisseurs.Les grands groupes exportateurs ont particulièrement bénéficié de ces annonces. Toyota a gagné 2,6 %. Le constructeur automobile a réalisé 60 % de ses ventes hors du Japon au cours du dernier exercice. Très entouré également, Nissan, le deuxième constructeur automobile japonais, a gagné 1,1 % et Mitsubishi 3,8 %.Les valeurs liées à la demande intérieure ont accompagné cette hausse générale. Mizuho, la plus grande banque du pays, s'est avancée de 2,4 %. Dans son sillage, Nomura Holdings, première agence de courtage du pays, a fait un bond en avant de 4,9 %. Les titres de téléphonie mobile ont accompagné cet élan d'optimisme. NTT DoCoMo, le numéro un du secteur, a pris 2,7 %, tout comme KDDI, en progression de 3,8 %, grâce à l'annonce de la prochaine mise sur le marché d'un téléphone à bas prix. La parution de bons résultats est venue conforter la tendance. Ainsi, porté par de bons chiffres au premier trimestre, Daikin, fabricant de climatiseurs, a bondi de 3,4 %.D. K.-G.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.