Le Nikkei à l'orée des 16.000 points

1 mn

Le marché boursier nippon continue de faire oublier les déceptions de la semaine dernière - Kabuto-chô s'était permis d'accuser son premier recul hebdomadaire depuis sept mois - et le Nikkei s'est de nouveau rapproché de la barre symbolique des 16.000 points, un niveau jamais atteint depuis plus de cinq ans. Terminant la journée sur une hausse de 2,02 % à 15.957,57 points, l'indice phare du marché japonais est en train de boucler sa meilleure année depuis celle ayant précédé le krach nippon, il y a... dix-sept ans.Le marché continue de célébrer les propos tenus par le gouvernement il y a deux jours selon lesquels la croissance devrait atteindre 2,7 % en 2006, et la déflation qui mine l'archipel depuis sept ans arriver à son terme. "Les cours ont progressé grâce à l'optimisme persistant quant à la fin de la déflation, confirme un gérant interrogé par l'AFP, les investisseurs ont également bien accueilli le recul du yen face au dollar."Voyant leurs cours respectifs progresser de plus de 1,5 % hier, Honda et Toyota étaient eux aussi de la fête. Mardi, les deux constructeurs automobiles ont annoncé s'attendre à des ventes record aux États-Unis en 2006, une annonce dont le premier effet avait été de faire plonger l'action GM à des niveaux inconnus depuis vingt-trois ans à Wall Street.L'annonce par le quotidien Nihon Keizai de la volonté du géant de l'assurance américain AIG d'acheter pour plus de 3,4 milliards de dollars de locaux au centre de Tokyo a fait s'envoler de 4,6 % l'ensemble des sociétés du secteur immobilier. Le prix de l'immobilier commercial remonte pour la première fois depuis quinze ans dans la capitale niponne, après avoir plongé de 80 % depuis 1990.P.-A. S.

1 mn